la clinique pour harmoniser l'esprit

Yoann birling
médecine chinoise

menu

Médecine chinoise

aiguilles acupuncture

Présentation de la médecine chinoise

La médecine chinoise 中医 est apparue il y a plus de 3000 ans dans la Chine traditionnelle, ses principes fondamentaux sont liés aux philosophies taoiste, confucianiste et plus tard bouddhiste. Elle met l'accent sur le lien entre l'homme et l'environnement et l'équilibre du yin et du yang 阴阳 (eau et feu, froid et chaleur...). La médecine chinoise prend en compte l'ensemble du corps, le corps physique et l'esprit n'étant pas séparés, dont les cinq organes : poumons 肺, coeur 心, foie 肝, rate 脾 et reins 肾 (très différents des organes anatomiques) sont le coeur fonctionnel. Cette médecine a pour but de réguler les fonctions et énergies des organes, de faire circuler le qi et le sang 气血 et ainsi de permettre à l'organisme d'atteindre un meilleur niveau de santé de lui-même. Les méthodes utilisées en médecine chinoise sont principalement :

La pharmacopée 中药

pharmacopée médecine chinoise

Ingrédients pour la plupart végétaux, surtout des racines. La pharmacopée est utilisée principalement de manière interne, en décoction 汤剂, mais aussi en poudre ou poudre concentrée 颗粒剂, en gélules, en boulettes de miel ou d'eau, et de façon externe sous forme de pommade 药膏, lotion 乳液, bains de pieds 泡脚, gouttes pour le nez ou les yeux 鼻眼药水, etc... Les décoctions ont pour avantage de réguler la constitution 体质 de la personne, c'est-à-dire les excès ou manques présents dans son corps de manière stable et qui conduisent à des pathologies. Elles permettent ainsi non seulement de régler le problème principal, mais aussi les autres problèmes présents et à venir.
En savoir plus...

L'acupuncture 针灸

ampoule médecine chinoise

L'acupuncture a pour principale fonction de réguler le qi et le sang ; elle est surtout utilisée pour traiter les douleurs diverses, les problèmes nerveux et les maladies psychiques ou psychosomatiques. On peut utiliser les aiguilles simples, les aiguilles à saignée 三棱针 (complètement différente de la saignée du moyen-âge en Europe), les aiguilles de feu 火针, la moxhibustion ou moxa 艾灸 (armoise sèchée que l'on brûle) utilisée sous différentes formes, les ventouses 拔罐, etc, chaque technique étant adaptée à une personne et une situation particulière.
En savoir plus...

Le tuina 推拿

massage tuina

Utilisé plus pour les problèmes organiques comme arthrose, névralgie, etc que pour la relaxation, le tuina est un massage énergétique et énergique. Cette technique n'est pas pratiquée par votre praticien.
En savoir plus...

La diétetique

diététique médecine chinoise

En médecine chinoise, le complexe rate-estomac 脾胃, qui contrôle entre autres la digestion, est au centre des cinq organes. Ce complexe est la source du qi-sang 气血 et le pivot du mouvement des énergies 气机, d'ou la grande importance de l'alimentation dans la santé. On considère que les aliments crus et froids sont sources de froid interne 内寒, les aliments épicés (piment, ail...) ainsi que calorifiques (viande rouge, chocolat...) sources de chaleur interne 内热, les aliments gras et sucrés (friture, patisserie...), l'alcool ainsi que les produits laitiers source d'humidité interne et de glaires 痰湿, etc. Les excès pouvant être pathologiques, l'utilisation de certains aliments peut cependant aider à réguler la constitution.
En savoir plus...

Le qi-gong 气功, le tai-ji 太极

pratique du tai-ji

Ces exercices pratiqués régulierement peuvent améliorer la circulation du qi et du sang, apaiser l'esprit et renforcer la constitution.
En savoir plus sur le qi-gong...
En savoir plus sur le tai-ji...

Diagnostic

prise du pouls

Le diagnostic 诊断 en médecine chinoise comporte quatre dimensions : l'observation par la vue 望, l'observation par l'ouïe/l'odorat 闻, l'interrogatoire 问 et la palpation 切.

L'observation par la vue 望诊 comprend l'observation du teint du visage 望面色, de la langue 舌 et de son enduit 舌苔, de régions cutanées 皮肤, de l'éclat des yeux 眼神 etc... L'observation de la langue, sa couleur, sa forme ainsi que la couleur et l'apparence de l'enduit indique des informations importantes pour le diagnostic.

L'observation par l' ouïe 闻诊 comprend l'écoute du timbre de la voix 声音, de la toux 咳嗽声, etc...

L'interrogatoire 问诊 comprend des questions sur la pathologie en rapport avec la plainte 主诉 et des questions d'ordre plus général comme la qualité du sommeil, l'appétit, les selles etc...

La palpation 切诊 peut se faire sur certaines zones lésées 病灶, mais surtout par la prise du pouls 切脉. Il s'agit de définir si le pouls est profond 沉, rapide 数, tendu 弦, etc... Cette étape est essentielle pour la compréhension de l'état global du patient, mais demande à être combinée avec le reste des informations pour être pertinente.

L'analyse des informations récupérées par ces quatre méthodes permet de comprendre la pathologie 病证 dont souffre le patient ainsi que l'état constitutionnel 证候 dans lequel il se trouve. Il faudra ainsi en rapport avec ce diagnostic adapter le traitement en fonction de la pathologie et de la personne.